Le secteur

UNE POPULATION VIEILLISSANTE


Selon les projections de population de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), la proportion de personnes âgées de 60 ans ou plus progressera fortement jusqu’en 2035, quelles que soient les hypothèses retenues sur l’évolution de la fécondité, des migrations ou de la mortalité.

Au 1er janvier 2060, la France métropolitaine compterait 73,6 millions d’habitants, dont~23,6 millions de personnes âgées de 60 ans ou plus (soit une personne sur trois) :
· 11,9 millions de personnes auront 75 ans ou plus en 2060 ;
· 5,4 millions de Français seront âgées de 85 ans et plus.

Les raisons à cette évolution ?

Le passage à ces âges des générations issues du baby-boom (c’est-à-dire nées entre 1946 et avant 1975), appelés désormais papy-boomers.

Les progrès constants de la médecine, une meilleure hygiène de vie, et l’amélioration des~conditions de travail ont également contribué à l’allongement de l’espérance de vie, qui ne cesse d’augmenter au sein de l’Hexagone.

Une autonomie qui décroît avec l’âge

Selon une étude réalisée par l’INED (Institut national des études démographiques), l’espérance de vie continue de progresser. Les garçons qui naissent en France aujourd’hui ont une espérance de vie moyenne de 78,5 ans, les femmes de 84,9 années (résultats provisoires à fin 2012).

Une évolution démographique à prendre en compte dès aujourd’hui, pour répondre au mieux aux besoins des personnes âgées. Car même si leur état de santé s’améliore constamment, elles rencontrent plus fréquemment des problèmes de santé, et se retrouvent en situation de dépendance au fur et à mesure de l’avancée de l’âge.
Il existe plusieurs types de prestations, en fonction des souhaits de la personne âgée, ses besoins, son état de santé et son autonomie. A chaque situation sa solution !


UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ
L’aide à domicile

Pour assurer le maintien à domicile d’une personne âgée, l’aide de la famille ne suffit souvent pas à combler tous les besoins.~Une aide extérieure est alors nécessaire pour effectuer certaines tâches de la vie quotidienne ou tenir compagnie.

Les services d’aide à domicile offrent aux personnes âgées toutes sortes de prestations leur permettant de rester chez eux même en cas de perte d’autonomie :
· une assistance dans les gestes de la vie quotidienne (toilettage, habillage, courses, préparation des repas, entretien du domicile, portage de médicaments, etc.) ;
· une assistance dans les tâches de la vie quotidienne (petit bricolage, livraisons des courses et repas, promenade des animaux de compagnie, aide administrative, etc.) ;
· une aide à la mobilité et au transport (achat de tickets de transport, accompagnement lors des déplacements, conduite du véhicule, etc.) ;
· des services de télé-assistance et visio-assistance : ces systèmes fonctionnent 24/24h, 7j/7 et permettent d’alerter une centrale d’écoute en cas d’urgence. Il est alors possible de demander à parler à un membre de la famille, un médecin, ou de faire prévenir les secours ;
· un service de garde-malade~;
· etc.

Les établissements accueillant les personnes âgées

Il existe 4 types d’hébergement, temporaire ou de longue durée, proposés en fonction des besoins de la personnes âgées, de ses souhaits, de son état de santé et de son autonomie.

Des établissements destinés aux personnes indépendantes, valides et autonomes :
· Les foyers-logements : ce sont des établissements accueillant les personnes âgées dans des petits logements individuels aménagés (système de télé-alarme, etc.). Les locaux communs sont affectés à la vie collective (restauration, blanchissage, animation, infirmerie, surveillance, etc.), l’usage est facultatif.~Le résident locataire d’un foyer logement peut bénéficier des services à domicile.
· Les résidences-services : les retraités peuvent acheter ou louer un logement individuel dans un complexe hôtelier spécialement conçu pour les personnes âgées et équipés pour leur fournir des prestations adaptées à leurs besoins (restauration, animation, etc.).
Des hébergements conçus pour les personnes âgées valides ou non, ou en perte d’autonomie.
· Les maisons de retraite (EHPAD)
Ces sont des établissements médicalisés. Elles fournissent un hébergement et des services collectifs.

L’appellation EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) signifie que la résidence a signé une convention tripartite de cinq ans avec le Conseil général et l’Agence Régionale de Santé, s’engageant à respecter un cahier des charges précis et avoir une démarche qualitative contrôlée par l’ARS qui veille à son bon fonctionnement.

Des structures pour les personnes en perte d’autonomie totale :
· Les USLD (Unités de Soins de longue Durée)
Ces établissements sont réservées aux personnes totalement dépendantes, qui ont besoin d’une surveillance médicale continue, des soins permanents et un suivi médical spécifique.~

Sources POLE EMPLOI