Attestation de connaissances (anciennement CCAD)

L’attestation de connaissances

Afin d’assurer le respect des besoins des animaux de compagnie et de favoriser leur bien-être, un justificatif de connaissance est exigé de toute personne souhaitant devenir professionnelle et ayant en charge l’entretien et le soin animal.
Le justificatif atteste de la connaissance des besoins biologiques, physiologiques et comportementaux de l’animal.

A qui s’adresse l’attestation de connaissances ?

Toute personne physique exerçant une activité de :

  • parcage ou dépôt (fourrière, refuge),
  • élevage de chiens et chats issus de plus d’une portée par an,
  • vente d’animaux domestiques de compagnie,
  • transit à titre commercial de chiens et chats,
  • garde à titre commercial, de chiens et chats,
  • éducation et dressage à titre commercial de chiens et chats,
  • présentation à titre commercial au public d’animaux domestiques de compagnie (compétition, concours)

Les personne souhaitant exercer une activité de toilettage d’animaux domestiques ou de promenade ne sont pas concernées par l’obligation de justificatif de connaissance.

Quand obtenir l’attestation de connaissances ?

L’obtention du justificatif de connaissance se fait avant tout démarrage d’une activité en lien avec les animaux de compagnie.

Ce document peut prendre 2 grandes formes :

– Soit vous possédez un diplôme, un titre ou un certificat notifié dans une liste publiée par arrêté (arrêté du 16 juin 2014 relatif à l’action de formation pour l’obtention du certificat de capacité pour les personnes exerçant des activités liées aux animaux de compagnie d’espèces domestiques et à l’habilitation des organismes de formation assurant cette action). Vous mettrez donc une copie de ce diplôme, titre ou certificat dans votre dossier de demande. Attention, certains diplômes ne donnent accès qu’à certaines catégories, si vous avez un doute prenez contact avec la DDCSPP qui vous guidera dans votre projet,

– Soit vous devez suivre une formation-évaluation obligatoire sur les catégories d’animaux dont vous avez besoin (chien, chat, autres animaux autre que les chiens et les chats) et passer une évaluation de connaissance. A la suite de cette formation-évaluation, vous recevrez une attestation de réussite du test ainsi qu’une attestation de fin de formation conforme à l’article L 6353-1 du Code du Travail.

Le CFPPA Les Vaseix-Bellac a obtenu, via l’ arrêté du 19 décembre 2014, l’autorisation administrative de dispenser ces formations et d’organiser
ces évaluations.
Vous trouverez ci-après un descriptif détaillé des possibilités qui s’offrent à vous en fonction de la nouvelle réglementation.
Nous attirons votre attention sur le fait que votre certificat de capacité dépendra de la catégorie que vous avez choisi.

Possibilités de formation-évaluation dispensées dans notre centre :

> Chien
> Chien et chat
> Chien et autres espèces
> Chien, chat et autres espèces

Si vous avez des questions concernant l’évaluation/examen,  contactez-nous sur le site de Bellac au 05 55 60 95 95.

Pour consulter les dates de sessions : cliquez sur le lien ci-après Dates AC 2018

Pour consulter le programme : cliquez sur le lien ci-après Attestation de connaissances ou Consulter la rubrique  « Téléchargement »

plaquettes CCAD ST plaquettes CCAD ST2

plaquettes CCAD ST3 plaquettes CCAD ST4

Lieu de formation

> CFPPA site de Bellac : 7, rue des Rochettes 87300 Bellac (situé entre Limoges et Poitiers)

> Hébergements et repas : chaque participant se charge de son logement et de son repas (une liste d’adresses d’hébergements est fournie, un foyer équipé est mis à disposition pour se restaurer, plusieurs restaurants se trouvent à proximité du CFPPA,…)

Pour en savoir plus

  • Arrêté du 16 juin 2014 relatif à l’action de formation pour l’obtention du certificat de capacité pour les personnes exerçant des activités liées aux animaux de compagnie d’espèces domestiques et à l’habilitation des organismes de formation assurant cette action ;
  • 2016-2020 : une nouvelle stratégie globale pour le bien-être des animaux en France->http://agriculture.gouv.fr/une-nouv…