Pour les Pros

«Les domaines où le chef d’entreprise doit rester formé et à jour sont multiples. Ne vivez pas la formation comme une contrainte (manque de temps, financement…) ! Mais comme une nécessité pour faire évoluer votre entreprise.
Vous pouvez prétendre à des formations que vous soyeztravailleur dirigeant de société, travailleur indépendant ou repreneur d’entreprise. Bien se former passe par le choix des formations et des organismes de formation pertinents. La recherche d’aides et des financements sont également importantes.»
source

Les formations courtes proposées par le CFPPA dans le domaine de la production végétale


Pour répondre aux attentes des salariés et des chefs d’entreprise dans le domaine de la production animale, le CFPPA vous propose :

  • Permaculture, 2 semaines, stage certifiant en permaculture
  • Permaculture 3 j initiation pour les particuliers et professionnels démarrant une activité
  • Optimiser sa production à l’aide du plan de production et des rotations.
  • Traction animale en maraîchage – initiation
  • Produire ses semences
  • S’installer en maraîchage : bien débuter sa création d’entreprise : 2 semaines
  • S’installer en élevage : bien débuter sa création d’entreprise : 2 semaines
  • Etablir un business plan pour son installation en agriculture : 2 niveaux : débutant et pro
  • Pilotage et gestion d’entreprise agricole : 2 jours pour prendre du recul sur son année
  • Manager une équipe de saisonniers
  • Préparer l’intervention du service de remplacement au sein de son exploitation
  • Bien être animal : un atout pour votre image
  • Soins alternatifs en elevage
  • Communication et réseaux sociaux en vente directe
  • Création, gestion d’un site Internet de vente en ligne
  • Atelier secondaire ovin
  • Gazage des taupes par l’utilisation du Phosphure d’Hydrogène (PH3)

Nous pouvons construire de nouvelles formations à la carte en fonction de vos besoins.

cfppa.limoges@educagri.fr
05 55 48 44 30

Financer la formation des chefs d’entreprise
L’OPCO de votre salarié agricole est VIVEA.

Au service des salariés et des entreprises, les OPCO, qui sont des opérateurs de compétences, ont remplacé depuis début 2019 les organismes paritaires collecteurs agréés que l’on appelait communément OPCA.

Sur quels sujets l’OPCO est-il mon interlocuteur ?


En parallèle de leurs activités auprès des CFA et des branches professionnelles, les OPCO se voient confier certaines missions spécifiques auprès des entreprises.

  • L’alternance : les OPCO peuvent assurer le financement des dispositifs d’alternance (contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation et Pro-A) et ce, selon les niveaux de prise en charge fixés par les branches professionnelles.
  • Le plan de développement des compétences (ex-plan de formation) : les OPCO financent le plan de développement des compétences (pour les entreprises de moins de 50 salariés) et gèrent les versements volontaires et conventionnels (pour les entreprises de 50 salariés et plus).
  • Le conseil aux entreprises~(pour les entreprises de moins de 50 salariés) : les OPCO ont pour mission d’aider les entreprises à définir leurs besoins de compétences, en anticipant les évolutions de leur secteur d’activité.

Les sujets sur lesquels mon OPCO ne sera bientôt plus mon interlocuteur

Une des missions remplies par les anciens OPCA ne sera à l’avenir plus confiée aux nouveaux OPCO : la collecte des fonds dédiés à la formation professionnelle.

A partir de janvier 2021, ce sont les Urssaf qui collecteront la Contribution unique à la formation professionnelle et à l’alternance. En attendant la passation effective, les taxes seront collectées par les OPCO.

Source Pôle Emploi